Je retiendrai de Patrick Devedjian un homme aux valeurs fortes et aux convictions ancrées qui refusait les inégalités de destin. La France a perdu un serviteur, l’Armenie un amoureux, les Hauts-de-Seine un bâtisseur.

vendredi 25 septembre 2020

En Marche

Dernières actualités