Madame, Monsieur,

Vous aviez raison. Et vous avez été entendus.

Cette semaine, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le doublement de la durée du congé paternité, qui passera ainsi dès l’an prochain de 14 à 28 jours.

C’est un pas de géant pour l’égalité entre les femmes et les hommes.
C’est un progrès majeur pour un meilleur partage des tâches, pour réduire la pression qui pèse sur les mères, pour permettre à l’enfant de créer le lien nécessaire avec son père et aux pères de vivre enfin pleinement les premiers jours de l’enfant.
C’est ce que vous aviez justement demandé en signant cette pétition.

Les prochains mois vont être consacrés à la finalisation des contours de ce nouveau congé et aux dispositions légales qui garantiront que tous les pères pourront y avoir recours sans frein. Mon collègue Adrien Taquet, Secrétaire d’État chargé des familles et de l’enfance, y sera particulièrement vigilant, dans le cadre des travaux plus larges engagés avec Boris Cyrulnik sur les « 1000 premiers jours de l’enfant ».

Au nom du Gouvernement je tenais, personnellement, à vous remercier pour votre engagement sur change.org. Vous dire aussi que nous aurons besoin que cet engagement se poursuive, car ce progrès majeur doit s’accompagner d’une véritable révolution culturelle. Dans l’entreprise, où trop de stigmatisations demeurent quand un papa veut prendre du temps pour son enfant. Dans la société dans son ensemble, dont nous partageons la conviction qu’elle doit continuer à tendre vers davantage d’égalité.

Gabriel Attal
Secrétaire d’État auprès du Premier ministre
Porte-parole du Gouvernement

samedi 26 septembre 2020

En Marche

Dernières actualités